Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 09 décembre 2019

FAÇON DE REGARDER

photographie,lyon,saône

La Saône charrie beaucoup d'alluvions. Après la crue, il faut nettoyer la berge "au kärcher".

(Photo prise – "en plongée" – le 12 février 2018 à 17h 20.)

dimanche, 08 décembre 2019

FAÇON DE REGARDER

photographie

Photo prise quelque part (peut-être une embouchure, mais de quel cours d'eau ?) en Bretagne en 1938, tirée d'un album de famille. La plupart des autres photos qu'on y trouve sont, y a pas à tortiller, de qualité "album-de-famille". Je veux dire : pas de quoi se relever la nuit pour la réussite esthétique.

Mais je trouve celle-ci remarquable à tout point de vue.

samedi, 07 décembre 2019

FAÇON DE REGARDER

MON ARCON (temporain) ...

photographie

... OU MON CÔTÉ ZEN ?

vendredi, 06 décembre 2019

FAÇON DE REGARDER

PLAQUE.jpg

La géométrie urbaine contrariée par divers aléas de matière et de texture, mais ainsi impeccablement soulignée.

jeudi, 05 décembre 2019

FAÇON DE REGARDER

photographihe,marmotte

Là, quelque part en Vanoise, nous avions joué à "Un, deux, trois, Soleil" ! Et la marmotte, gentiment et pas trop effarouchée, n'avait pas été trop regardante sur le respect des règles du jeu.

On dirait presque un exercice de peinture, vous ne trouvez pas ?

mardi, 03 décembre 2019

FAÇON DE REGARDER

007.JPG

Au cimetière de Francheville (Rhône), autour du 15 novembre, en pensant à P.

mardi, 26 novembre 2019

FAÇON DE REGARDER

001 1.JPG

lundi, 25 novembre 2019

FAÇON DE REGARDER

003 1.JPG

mercredi, 06 novembre 2019

COING OU INFORMATION ?

COING3.JPG

Je goûte modérément les morceaux dans la gelée.

***

Résumé d'un bulletin d'information sur une chaîne de radio culturelle (peu importent le jour et l'heure) :

1 – Le spectacle des actions et des discours des grands.

2 – Le récit des turpitudes de quelques-uns de ceux-ci.

3 – Les malheurs et les plaintes des petits.

Note : si l'on n'a aucun mal à s'entendre sur les "discours" des grands (ils passent beaucoup de temps à en faire et les médias à en rendre compte ; d'ailleurs, un discours, fût-il de Macron en majesté, est-il une information ?), il faudrait s'entendre au sujet de leurs "actions". S'agit-il d'actions "réalisées" (incontestables) ? De programmes ? D'intentions ? De parlote ? De déclarations ? De projets ? De communication ? Ce n'est pas précisé.

En tout état de cause, j'appelle ce genre de bulletin des "informations de basse densité". Tout ça manque de chair, mesdames et messieurs les journalistes. Attention : la réalité virtuelle n'est pas loin. On frise l'ontologie métaphysique, voire les entéléchies leibniziennes. Allez, un effort, je suis sûr que vous savez comment faire pour « donner du corps » et de la substance à ce que vous nous rapportez de l'état – bien concret et tout à fait matériel – du monde.

dimanche, 27 octobre 2019

POURQUOI "OMBRE CHINOISE " ?

« Cette chronique ne cesse de se préoccuper de l'homme, de le poursuivre, de le piéger, de le traquer à travers l'apparence, de chercher à tracer son portrait éternel. Tout au moins son ombre chinoise ».

ALEXANDRE VIALATTE

photographie

Portrait éternel de l'homme. Tout au moins son ombre chinoise.

J'ignore (je veux ignorer : ce serait si facile de savoir) pour quelle obscure ou claire raison on qualifie de "chinoise" toute ombre rétroéclairée formant une silhouette sur un écran translucide.

Je me fiche éperdument de la réponse. Parce que, bien souvent, l'image, bizarre et attirante, pose une énigme : qui me dira, nom de diable, ce que ça représente ? Il faudrait au moins, pour cela, être entré dans le domicile.

Par exemple, j'ai pris nombre de photos des vitrines (angle Mail / Chariot d'Or) dédiées à des ateliers d'aveugles : je n'ai jamais pu faire le lien entre l'aveugle annoncé et l'image collectée.

Il reste que l'ombre chinoise, construite dans les rez-de-chaussée par une source lumineuse située au fond de la pièce, vous pose (pas toujours) une devinette.

L'image ci-dessus m'en pose une, et pas la première : j'ai pris dans cette baie vitrée bien des photos énigmatiques, au gré des changements d'installations. Je suis en paix : j'ai renoncé à expliquer les ombres chinoises que je croise dans la rue.

Parce que le décor de la vie des gens en ombre chinoise, quel merveilleux détour narratif pour l'imagination !

vendredi, 25 octobre 2019

COMPOSITION DV86

MON ART (presque) BRUT (in situ).

001.jpg

Noter le graffiti (enfin, presque).

jeudi, 24 octobre 2019

COMPOSITION M18

MON ART (presque) IMPRESSIONNISTE

COMPOSITION M18.jpg

mardi, 22 octobre 2019

A LA BOUCHERIE ...

... PENDANT QUE MAMAN FAIT LES COURSES ...

A LA BOUCHERIE1.jpg

... A MOINS QUE CE NE SOIT LA NOUNOU ?

samedi, 19 octobre 2019

L'OMBRE DU CHIEN EN FAÏENCE ...

... SUR LE BOIS DE LA PORTE DE L'ARMOIRE.

photographie

mardi, 15 octobre 2019

LA GARGOUILLE ET SON OMBRE

D.JPG

 

photographie

photographie

vendredi, 11 octobre 2019

UNE PHOTO QUI ME RAVIT

photographie

Ces lignes et ces couleurs, ça me va. Bon, c'est vrai, il y a peut-être aussi des raisons plus personnelles que techniques.

Peu importent les lieux et le moment. Je me résous finalement à mettre un exemplaire en définition plus fine. Même moi, qui suis assez myope, j'étais déçu par le flou. Là, c'est un peu plus net. On pourrait faire mieux, mais.

jeudi, 03 octobre 2019

MAO FENG

THEIERE.JPG

lundi, 30 septembre 2019

ALLEZ, JE ME LA JOUE BRASSAÏ !

PARIS LA NUIT ! BY NIGHT ! TOUT ÇA ! 

VITRINE1.JPG

Le scooter au poteau, dans la vitrine de l'école de danse.