Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 25 décembre 2019

IL EST NE LE DIVIN ENFANT

EXTRA TÊTE PINON.png

Il s'appelle Pascual Piñon, citoyen mexicain (1889-1929). Il est né avec une "extra-tête".

Le monde se sent tout de suite mieux.

dimanche, 22 décembre 2019

HUILE DE LIN

photographie

Ceci est une bouteille en plastique contenant vraiment de l'huile de lin. Elle a été achetée en septembre 1969, pour des raisons qu'il serait oiseux d'exposer ici.

photographie

La même bouteille en plastique vue de dessus en décembre 2019.

photographie

Le bouchon et le goulot de la même bouteille. 

photographie

Le curieux anneau d'huile solidifiée qui garnissait le fond du bouchon au moment de l'ouverture de la bouteille cinquante ans après son achat.

samedi, 21 décembre 2019

RIEN N'A CHANGÉ

2013 04 12 9.JPG

Photo prise en 2013 à travers la grille de la route du haut.

jeudi, 19 décembre 2019

DÉFORESTATION BRÉSILIENNE

Pour mon calendrier de l'Avent.

AMAZONIE 1986 1998 2005.jpg

Et ça continue en fanfare (pas au même endroit : l'Amazonie est tellement vaste que les hommes qui s'y aventurent persistent dans l'impression que la nature est un tel réservoir inépuisable de richesses qu'il n'y a qu'à y puiser sans se soucier du reste).

AMAZONIE 2019.jpg

D'autant plus qu'on aurait pu parler des forêts de Bornéo (ci-dessous), du Gabon et autres contrées verdoyantes.

photographie,environnement,déforestation,amazonie,

On ne voit pas bien ce qui pourrait arrêter le processus. Tout ça vaut bien une achondroplasie, non ?

mardi, 17 décembre 2019

TYPHON JAPONAIS

Pour mon calendrier de l'Avent.

TYPHON JAPON 2018.jpg

Que c'est beau, les éléments déchaînés !

« Levez-vous vite, orages désirés qui devez emporter René sur les rivages d'une autre vie ! » (cité de mémoire).

lundi, 16 décembre 2019

INCENDIE AUSTRALIEN

Pour mon calendrier de l'Avent.

B.JPG

Qu'est-ce que c'est beau, un beau feu !

Photo prise à l'écran de l'ordinateur (séquence BBC). 

dimanche, 15 décembre 2019

ELEPHANT MAN

Pour mon calendrier de l'Avent.

HOMO SAPIENS.jpg

Un crâne d'Homo Sapiens.

***

Vase olivâtre et vain d’où l’âme est envolée,

Crâne, tu tournes un bon visage indulgent

Vers nous, et souris de ta bouche crénelée.

Mais tu regrettes ton corps, tes cheveux d’argent,

 

Tes lèvres qui s’ouvraient à la parole ailée.

Et l’orbite creuse où mon regard va plongeant,

Bâille à l’ombre et soupire et s’ennuie esseulée,

Très nette, vide box d’un cheval voyageant.

 

Tu n’es plus qu’argile et mort. Tes blanches molaires

Sur les tons mats de l’os brillent de flammes claires,

Tels les cuivres fourbis par un larbin soigneux.

 

Et, presse-papier lourd, sur le haut d’une armoire

Serrant de l’occiput les feuillets du grimoire,

Contre le vent rôdeur tu rechignes, hargneux.

 

ALFRED JARRY

***

EL MAN 4.jpg

Le crâne de Joseph Merrick, alias Elephant man, tout en chou-fleur ossifié : vraiment pas l'idée qu'on se fait du petit jésus.

samedi, 14 décembre 2019

UN DRÔLE DE SQUELETTE

Pour mon calendrier de l'Avent.

IMPORTANTES DEFORMATIONS OSSEUSES.jpg

A quoi peut avoir ressemblé la vie concrète de l'être ainsi conformé ? Quelles autres souffrances que celles de son corps a-t-il été contraint de subir en société ? Ce squelette donne selon moi une image "haute définition" de la torture que "la vie" est capable d'infliger à quelques "privilégiés".

***

Eau verte, eau close,

eau débattue, opacité des lônes,

eau végétale, eau des bords.

 

Eau poisseuse comme une colle,

masque hermétique,

eau mauvaise, eau sans réfléchir.

 

Eau sans se retenir.

vendredi, 13 décembre 2019

ACHONDROPLASIE

Pour mon calendrier de l'Avent.

ACHONDRO PLASIE.jpg

Achondroplasie : « Affection congénitale héréditaire à transmission dominante ou récessive, due à un gène mutant. Elle est caractérisée par un arrêt de développement des os en longueur, leur volume étant, au contraire, augmenté par suite de la prédominance de l'ossification périostique sur l'ossification enchondrale. Cliniquement elle se manifeste par un nanisme portant uniquement sur les membres (et surtout les segments proximaux : micromélie rhizomélique de P. Marie) ; la tête est volumineuse, le tronc est à peu près normal. Elle fait partie du groupe des chondrodystrophies (chondrodystrophie génotypique). ».

De source sûre.

***

Nous aurons des rosiers.

Notre présent est en pièces.

Les morceaux sont dans la valise.

Notre rétine a de l’espoir,

Nos tympans font des progrès.

D’autres prières crisseront au-dehors.

Nous serpenterons en procession.

Nous piétinerons les tristesses.

Nous aurons des rosiers.

jeudi, 12 décembre 2019

UN FŒTUS ...

... A AUSSI UN SQUELETTE.

Pour mon calendrier de l'Avent.

FOETUS 28 CM.jpg

Celui-ci mesure 28 cm.

FOETUS A TERME.jpg

Celui-ci est arrivé à terme (45 cm), mais.

***

Note 1 : On trouve ces joyeusetés au Musée Archéologique de Strasbourg.

Note 2 : Toute ressemblance éventuelle avec un nommé "petit jésus" serait purement fortuite : il n'est pas né, le divin enfant.

mercredi, 11 décembre 2019

LA BRUME HIVERNALE

photographie

Ce n'est pas moi qui ai pris cette photo.

***

A propos de la "Fête des Lumières" à Lyon, qui a dépossédé les Lyonnais de leurs "Illuminations" intimes et chaleureuses en les ensevelissant sous la cataracte compacte des cars de touristes accourus de partout et sous l'avalanche lumineuse de pauvres ectoplasmes artificiels :

 

« Les passants déambulent.

Nuit tombée.

Astres aux volets clos.

Ville aveugle. »

mardi, 10 décembre 2019

LES BARQUES

photographe

Quelque part en Finlande.

***

« On boira l'air des respirations généreuses,

Vénérable sosie de ce qui dort sans chair. »

09:00 Publié dans POESIE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : photographie, poésie

lundi, 09 décembre 2019

FAÇON DE REGARDER

photographie,lyon,saône

La Saône charrie beaucoup d'alluvions. Après la crue, il faut nettoyer la berge "au kärcher".

(Photo prise – "en plongée" – le 12 février 2018 à 17h 20.)

dimanche, 08 décembre 2019

FAÇON DE REGARDER

photographie

Photo prise quelque part (peut-être une embouchure, mais de quel cours d'eau ?) en Bretagne en 1938, tirée d'un album de famille. La plupart des autres photos qu'on y trouve sont, y a pas à tortiller, de qualité "album-de-famille". Je veux dire : pas de quoi se relever la nuit pour la réussite esthétique.

Mais je trouve celle-ci remarquable à tout point de vue.

samedi, 07 décembre 2019

FAÇON DE REGARDER

MON ARCON (temporain) ...

photographie

... OU MON CÔTÉ ZEN ?

vendredi, 06 décembre 2019

FAÇON DE REGARDER

PLAQUE.jpg

La géométrie urbaine contrariée par divers aléas de matière et de texture, mais ainsi impeccablement soulignée.

jeudi, 05 décembre 2019

FAÇON DE REGARDER

photographihe,marmotte

Là, quelque part en Vanoise, nous avions joué à "Un, deux, trois, Soleil" ! Et la marmotte, gentiment et pas trop effarouchée, n'avait pas été trop regardante sur le respect des règles du jeu.

On dirait presque un exercice de peinture, vous ne trouvez pas ?

mercredi, 04 décembre 2019

VENTE AUX ENCHÈRES

J'ai trouvé la photo ci-dessous dans le catalogue de ventes aux enchères d'une maison lyonnaise. Je trouve tout à fait intéressante, malgré la mauvaise qualité du scan, la répartition des lignes et des couleurs. La campagne, la ruralité authentique, ça nous change des superbes objets, meubles et tableaux hors de prix vendus d'habitude, faits pour de grands salons richement décorés. Le mur de pisé, avec son dégradé de bistres, de lumière et de pénombre, entre dans une discrète résonance avec le bleu qui s'accroche encore aux pièces détachées du "tombereau" mis en vente.

TOMBEREAU DE BEACQUE.jpg

Ce vestige d'une agriculture d'un autre temps a été adjugé 100€. Après tout, vu le poids total probable, si l'acquéreur s'en fait du bois de chauffage, ça ne le met pas si cher que ça.

Note : Ce "tombereau" est en réalité un "char" (plus de 5 mètres de long sur un seul essieu). Pour moi, un tombereau, ce n'est pas du tout ça, mais une charrette courte à ridelles pleines qui servait, par exemple, à transporter le fumier jusqu'au lieu d'épandage. Il faudrait informer "l'expert".

TOMBEREAU.jpg

mardi, 03 décembre 2019

FAÇON DE REGARDER

007.JPG

Au cimetière de Francheville (Rhône), autour du 15 novembre, en pensant à P.

mardi, 26 novembre 2019

FAÇON DE REGARDER

001 1.JPG

lundi, 25 novembre 2019

FAÇON DE REGARDER

003 1.JPG

jeudi, 14 novembre 2019

DEVANT / DERRIÈRE

photographie

Arrêtés (sans doute sur l'ordre du mâle dominant).

photographie

En marche. A 2 ou 3 km/h., c'est bientôt la République E.M.

mercredi, 06 novembre 2019

COING OU INFORMATION ?

COING3.JPG

Je goûte modérément les morceaux dans la gelée.

***

Résumé d'un bulletin d'information sur une chaîne de radio culturelle (peu importent le jour et l'heure) :

1 – Le spectacle des actions et des discours des grands.

2 – Le récit des turpitudes de quelques-uns de ceux-ci.

3 – Les malheurs et les plaintes des petits.

Note : si l'on n'a aucun mal à s'entendre sur les "discours" des grands (ils passent beaucoup de temps à en faire et les médias à en rendre compte ; d'ailleurs, un discours, fût-il de Macron en majesté, est-il une information ?), il faudrait s'entendre au sujet de leurs "actions". S'agit-il d'actions "réalisées" (incontestables) ? De programmes ? D'intentions ? De parlote ? De déclarations ? De projets ? De communication ? Ce n'est pas précisé.

En tout état de cause, j'appelle ce genre de bulletin des "informations de basse densité". Tout ça manque de chair, mesdames et messieurs les journalistes. Attention : la réalité virtuelle n'est pas loin. On frise l'ontologie métaphysique, voire les entéléchies leibniziennes. Allez, un effort, je suis sûr que vous savez comment faire pour « donner du corps » et de la substance à ce que vous nous rapportez de l'état – bien concret et tout à fait matériel – du monde.

dimanche, 27 octobre 2019

POURQUOI "OMBRE CHINOISE " ?

« Cette chronique ne cesse de se préoccuper de l'homme, de le poursuivre, de le piéger, de le traquer à travers l'apparence, de chercher à tracer son portrait éternel. Tout au moins son ombre chinoise ».

ALEXANDRE VIALATTE

photographie

Portrait éternel de l'homme. Tout au moins son ombre chinoise.

J'ignore (je veux ignorer : ce serait si facile de savoir) pour quelle obscure ou claire raison on qualifie de "chinoise" toute ombre rétroéclairée formant une silhouette sur un écran translucide.

Je me fiche éperdument de la réponse. Parce que, bien souvent, l'image, bizarre et attirante, pose une énigme : qui me dira, nom de diable, ce que ça représente ? Il faudrait au moins, pour cela, être entré dans le domicile.

Par exemple, j'ai pris nombre de photos des vitrines (angle Mail / Chariot d'Or) dédiées à des ateliers d'aveugles : je n'ai jamais pu faire le lien entre l'aveugle annoncé et l'image collectée.

Il reste que l'ombre chinoise, construite dans les rez-de-chaussée par une source lumineuse située au fond de la pièce, vous pose (pas toujours) une devinette.

L'image ci-dessus m'en pose une, et pas la première : j'ai pris dans cette baie vitrée bien des photos énigmatiques, au gré des changements d'installations. Je suis en paix : j'ai renoncé à expliquer les ombres chinoises que je croise dans la rue.

Parce que le décor de la vie des gens en ombre chinoise, quel merveilleux détour narratif pour l'imagination !

vendredi, 25 octobre 2019

COMPOSITION DV86

MON ART (presque) BRUT (in situ).

001.jpg

Noter le graffiti (enfin, presque).