Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 24 janvier 2016

VU A LA CROIX-ROUSSE 14

Dans la série "Le Monde derrière la vitre".

CHOIX 3.JPG

Photo prise le 8 janvier 2016 à 19 h 18.

*********************************************************************

Je trouve au matin des mots dont la chair s'est dévêtue dans le sommeil.

Juste un peu d'eau entre mes doigts.

0 DRAPEAU.jpg

samedi, 23 janvier 2016

VU A LA CROIX-ROUSSE 13

Dans la série "Le Monde derrière la vitre".

CH OIX 6.JPG

Photos Frédéric Chambe, prises le 8 janvier 2016 à 19 h 05.

photographie,lyon,croix-rousse

photographie,lyon,croix-rousse

Photo Frédéric Chambe, prise au même endroit, le 12 janvier 2016 à 20 h 20 (heure d'été).

 

********************************************************************

Comme une encre sympathique, à température d'être, convoquée sur une peau énigmatique.

photographie,lyon,croix-rousse

mardi, 19 janvier 2016

VU A LA CROIX-ROUSSE 12

Dans la série "Le Monde dans la vitre".

CHOIX 11.JPG

La salle de restaurant (bonne table au demeurant : je recommande la fraise de veau servie dans sa coquelle).

Photo Frédéric Chambe, prise le 6 janvier 2016 à 21 h 38.

*****************************************************************************

Ce qui déguise ta solitude en souffrance garde pour toi seul le thorax des confidences.

photographie,lyon,croix-rousse

dimanche, 17 janvier 2016

VU A LA CROIX-ROUSSE 11

Dans la série "Le Monde derrière la vitre".

V CHOIX 5.JPG

Photo Frédéric Chambe, prise le 8 janvier 2016 à 20 h 27.

******************************************************************

Qu'importe ce qui coule, pourvu qu'en filament l'étonnement opère, incandescent.

photographie,lyon,croix-rousse

samedi, 16 janvier 2016

VU A LA CROIX-ROUSSE 10

Dans la série "Le Monde derrière la vitre".

V CHOIX 7.JPG

Photo Frédéric Chambe, prise le 7 janvier à 19 h 07.

*****************************************************************************

Quoi que tu prémédites, ton travail d'offrir interprète avec exactitude l'édifice de ton désir.

photographie,lyon,croix-rousse

vendredi, 15 janvier 2016

VU A LA CROIX-ROUSSE 9

Dans la série "Le Monde dans la vitre".

photographie,lyon,croix-rousse,poésie

La minuterie.

photographie,lyon,croix-rousse,poésie

La pierre nue de l'entrée d'immeuble.

Photos Frédéric Chambe, prises le 14 janvier 2016 à 19 h 17-18, dans une rue commerçante.

**************************************************************************************

Je regarde nager les étoiles,

l’étincelle de leur corps abstrait,

la douceur de leurs perles,

la courbe assurée de leur destin,

ébroué dans l’immensité

de la cave où elles fermentent.

 

Tout ce qui vibre est inépuisable.

Loué soit ce qui se dérobe.

********************

 

photographie,lyon,croix-rousse,poésie

mardi, 12 janvier 2016

VU A LA CROIX-ROUSSE 8

Dans la série "Le Monde derrière la vitre".

photographie,lyon,croix-rousse,poésie

Le cours de yoga (affiche centrale).

Photo F. Chambe, prise le 9 janvier 2016 à 19 h 42.

 

**********************************************************************

Entre voisins de même visage,

moi l’aube et moi le vent,

nous avons, de nos migrations,

tissé le mur de pierre.

 

Entre voisins de même aboi,

moi l’écho et moi l’esquisse,

nous avons, des peupliers trop tendres,

tenu la promesse et la main.

 

Entre voisins de même coutume,

moi la voûte et moi le rocher,

nous avons, de nos douleurs aveugles,

aventuré la chair.

 

Entre voisins de mêmes copeaux,

moi les branches et moi le fronton,

nous avons, de nos bribes jonchées,

repris la mise en ordre et la pesée.

 

Entre voisins de même silhouette,

moi la sève et moi le bouchon,

nous avons, du dédale aux énigmes,

recueilli le fumet.

photographie,lyon,croix-rousse,poésie

lundi, 11 janvier 2016

LA SPHÈRE EST LA FORME PARFAITE

Malgré les apparences, la photo ci-dessous est en couleurs, comme l'indique le minuscule ombilic (rien à voir avec "l'ombilic ubique"), cicatrice brunâtre, dans le quartier inférieur droit.

photographie,ubu,alfred jarry,l'art et la science

« La sphère est la forme parfaite. »

Ubu, dans L'Art et la Science, d'Alfred Jarry.

Photo F. Chambe, prise le 31 décembre 2015 à 15 h 15.

********************************************************

La pièce intitulée "L'Art et la Science" prend place dans Guignol. Elle rend compte des progrès de la civilisation, au moment où, dans l'effort hygiénique d'assainissement de la vie des citadins, l'artisanat des "vidangeurs au tonneau" se voit concurrencé, et bientôt éliminé, à l'ère industrielle, au profit des "Serpents d'Airain", progrès rendus possibles par l'arrivée du tout à l'égout et de l'eau courante à tous les étages des logements modernes. 

C'est ce que dit Ubu : « Car dans notre Science nous leur substituerons les grands Serpents d'Airain que nous avons créés, Avaleurs de l'Immonde ;

Qui frémissants se plongent avec des hoquets rauques, par les antres étroits où la lumière meurt ; et revenus au jour, comme le cormoran esclave du pêcheur, dégorgent leur butin de leur gueule béante ». 

On connaît, dans la "littérature antiphrastique" de l'Oulipo, la traduction qui explicite le "refoulé" de la célèbre phrase de Pascal : « Le silence éternel des espace infinis m'effraie ». Cela donnait la réjouissante formule : « Le vacarme intermittent des petits coins me rassure » (due, du moins me semble-t-il, à Jean Lescure).

Tout le monde a compris. Je ne prendrai donc pas la peine d'expliquer ce que sont les "Serpents d'Airain". Qu'on sache seulement que l'expression a des liens indissolubles avec le premier mot de la pièce Ubu roi, bien connu à cause de sa cinquième et surnuméraire lettre. Et avec la Grande Occultation, aux yeux et au nez des sociétés développées, de ce que Victor Hugo, dans un chapitre méconnu de Les Misérables, appelle "l'engrais humain".

Plus l'humanité est "moderne", crois-je comprendre, plus les archaïques, quoique naturelles sujétions lui pèsent. Les exemples abondent (cf. Rabelais : « A cul de foyrard toujours abonde ... »).

photographie,ubu,alfred jarry,l'art et la science

mercredi, 06 janvier 2016

VU A LA CROIX-ROUSSE 7

photographie

Dans la série "Le Monde derrière la vitre".

17.JPG

Photo prise le 30 décembre à 20 h 24.

15.JPG

Photo prise le 30 décembre à 20 h 22.

mardi, 05 janvier 2016

VU A LA CROIX-ROUSSE 6

photographie

Dans les séries "Le Monde dans" et "Le Monde derrière la (drôle de) vitre" (une variante du cumul des mandats).

photographie

Photo prise le 29 décembre 2015 à 19 h 12.

 

lundi, 04 janvier 2016

VU A LA CROIX-ROUSSE 5

photographie,lyon,croix-rousse

Dans la série "Le Monde derrière la vitre".

photographie

Photo prise le 30 décembre 2015 à 20 h 22.

photographie

Photo prise le 29 décembre 2015 à 20 h 28.

dimanche, 03 janvier 2016

VU A LA CROIX-ROUSSE 4

photographie

Dans la série "Le Monde derrière la vitre".

14.JPG

15.JPG

Photos prises le 29 décembre 2015 à 20 h 22.

photographie

Photo prise le 31 décembre 2015 à 17 h 56 (ça fermait plus tôt, l'incrustation du reflet dans l'ombre de la "grappe" est un cadeau du hasard).

samedi, 02 janvier 2016

VU A LA CROIX-ROUSSE 3

photographie

Dans la série "Le Monde derrière la vitre".

13 1.JPG

Photo prise le 30 décembre 2015 à 19 h 01.

 

vendredi, 01 janvier 2016

VU A LA CROIX-ROUSSE 2

QUELQUES PHOTOS POUR ACCUEILLIR LA NOUVELLE ANNÉE.

MEILLEURS VŒUX À TOUS.

****************************

Dans la série "Le Monde dans la vitre".

14.JPG

Photo prise le 28 décembre 2015 à 20 h 26.

photographie

Photo prise le 31 décembre 2015 à 18 h 07

15.JPG

Photo prise le 28 décembre 2015 à 20 h 27.

**********************************************************************************

Additif

On aura tout vu, tout entendu : François Hollande se veut le "Protecteur de la Nation". C'est curieux : plus cet ectoplasme de clown veut me "protéger", plus j'ai la trouille.

 

jeudi, 31 décembre 2015

VU A LA CROIX-ROUSSE 1

Dans la série "Le Monde derrière la vitre".

11.JPG

Cette photo, prise le 28 décembre 2015 à 18 h 59, montre l'une des baies vitrées d'un ancien atelier de plomberie, qui a été transformé en logement. Il fut un temps, dans les débuts, où les lieux se présentaient comme ci-dessous (photo prise le 1 novembre 2013 à 20 h 35).

photographie

mardi, 29 décembre 2015

TEXTURE ET LUMIERE DE NOËL

G1.JPG

G2.JPG

dimanche, 27 décembre 2015

TEXTURE ET LUMIERE DE NOËL

photographie

Les photos ci-dessous, quoi qu'il paraisse, sont des photos en couleurs.

photographie

photographie

photographie

photographie

photographie

photographie

vendredi, 18 décembre 2015

FRONTONAS, près CORBEYSSIEU

photographie

FOOT LE TERRAIN.JPG

La "route des marais", entre le terrain de football et le cimetière.

Photo prise le 8 novembre 2015.

photographie

Au même endroit, le 2 novembre 2013.

Derrière le bois de résineux, le camp des "gens du voyage".

photographie

Le soufflet de l'ancienne forge, chez Henriette.

C'était du temps du père.

photographie

Le village, vu du cimetière (photo prise le 2 novembre 2013).

photographie

Le maire du village, devant le monument aux morts, un 11 novembre.

C'était au temps du noir et blanc.

mercredi, 18 novembre 2015

PHOTO SANS MUSIQUE

Ba-ta-clan, à l'origine, est une opérette de Jacques Offenbach. L'action se passe dans un lointain pays de langue chinoise. On y trouve des personnages portant les noms de Fé-ni-han, Ké-ki-ka-ko, Ko-ko-ri-ko, Fé-han-nich-ton. Quand la pièce se termine, tout est bien qui finit bien.

**************************************************************************

Drapeau-France.jpg

*************************************************************************

Ci-dessous, vu dans la "face 6" (disque 3) du coffret Orfeo (Monteverdi) enregistré en 1968 par Michel Corboz, à la tête de l'Ensemble vocal et instrumental de Lausanne. Eric Tappy dans le rôle d'Orphée.

Datation au carbone 14 : époque du vinyle. Ce que c'est qu'un vinyle avant le pressage.

VINYLE.JPG

VINYLE ORFEO.jpg

LE MONDE A TRAVERS LA VITRE

photographie

photographie

004.JPG

LE MONDE A TRAVERS LA VITRE

photographie

 

008 1.JPG

mardi, 17 novembre 2015

QUAND LE DERNIER VERRE SE VIDE ...

... DANS LES BARS D'ADELAÏDE

(cliquer ci-dessus pour entendre cette mémorable chanson (3'50") de 

JACQUES DEBRONCKART)

007.JPG

***********************************************************************************************************************************************************

L'auditeur lambda des informations ne pourra pas dire qu'on ne l'informe pas : les attachés de presse de l'armée ont fait savoir à messieurs et mesdames les journalistes que les avions français ont largué, dans un premier temps, vingt bombes sur des installations de Daech, et dans un deuxième temps seize bombes. L'auditeur lambda est heureux d'entendre messieurs et mesdames les journalistes répercuter très consciencieusement ces informations indispensables.

dimanche, 15 novembre 2015

LE MONDE A TRAVERS LA VITRE

006.JPG

vendredi, 13 novembre 2015

LE MONDE A TRAVERS LA VITRE

006.JPG

jeudi, 12 novembre 2015

MON ART ABSTRAIT

013.JPG