Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 30 mars 2024

UNE AVENTURE DE SANTÉ

Je viens de vivre une aventure de santé brutale, dangereuse et débilitante. Je ne m'en vante pas. Je tente de revenir en bon état de cet aléa vital. Pour le reste, je ne change rien à mes sujets de prédilection. En voici, j'espère, une preuve convaincante. On admirera l'inventivité, la créativité de Bianca Castafiore quand elle est mise en présence du nom du capitaine Haddock. J'adore pour ma part "Harrock'n roll, Madame Castafiole". On voudra bien excuser le désordre.18 AFFAIRE TOURNESOL P.53 1 HODDACK HADDADA.jpg18 AFFAIRE TOURNESOL P.53 2 PADDOCK.jpg19 COKE EN STOCK P.40 KARBOCK HARROCK.jpg

21 BIJOUX P.6 BARTOCK.jpg21 BIJOUX P.8 KAPPOCK.jpg21 BIJOUX P.9 KODDACK.jpg21 BIJOUX P.10 1 MASTOCK.jpg21 BIJOUX P.10 2 KOSACK.jpg21 BIJOUX P.21 HAMMOCK.jpg21 BIJOUX P.22 1 KOLBACK.jpg21 BIJOUX P.22 2 KARBOCK.jpg21 BIJOUX P.23 KARNACK.jpg21 BIJOUX P.24 HOCLOCK.jpg21 BIJOUX P.28 KORNACK.jpg21 BIJOUX P.32 BALZACK.jpg21 BIJOUX P.55 MAGGOCK.jpg21 BIJOUX P.56 1 MEDOCK.jpg21 BIJOUX P.56 2 KAPSTOCK.jpg23 PICAROS P.61 KARBOCK.jpg 

 

mardi, 16 février 2021

POISSONNIÈRE

« Les harengères

et les mégères

ne parlent plus à la légère. »

Tonton Georges, La ronde des jurons.

CATACHRESE.jpg

Dialogue entre un député LREM (Pierre Henriet) et une députée "insoumise" (Mathilde Panot) pour une histoire de "poissonnière".

*

Note destinée à ceux qui ne connaîtraient pas le mot "catachrèse" (c'est permis) : il serait bon de consulter un dictionnaire avant de conclure que le capitaine formule une insulte injurieuse ou une injure insultante. D'ailleurs, dans le chapelet des "jurons" et "injures" proférés par le capitaine Haddock dans les aventures de Tintin et Milou, on en trouve peu qui peuvent être classés sans hésitation dans cette catégorie, y compris "bachi-bouzouk".

samedi, 13 février 2021

COVID : LES SPÉCIALISTES ....

.... SE POSENT BEAUCOUP DE QUESTIONS.

BIJOUX 2.jpg

Devant la complexité toujours plus aiguë du problème posé par la diffusion du virus SARS-CoV-2, qui semble hors de contrôle du fait de ses nombreux variants, le gouvernement (pleurant à gauche sur la photo de notre envoyé spécial G. Rémi) et les dirigeants de l'Agence Nationale de Santé (à droite au premier plan) ont fini par avouer qu'ils ne voient vraiment plus par quelles mesures ils pourraient demander aux Français de les aider à sortir de cette impasse sans issue dont ils ne savent pas comment sortir. Seul un sous-secrétaire d'Etat (en blanc, se faisant tout petit au fond, entre la robe noire de Roselyne Bachelot et et la calvitie d'Olivier Véran, on reconnaît le conseiller en épidémiologie et infectiologie) aurait une idée, mais il sait que, n'ayant pas aboi au chapitre, ses propositions seraient a priori malvenue, malsonnantes et malséantes, et il se tient dans une prudente réserve.