Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 21 mai 2024

QUEL FESTIVAL DE CANNES ???

ON PEUT SE DEMANDER.

Aujourd'hui, c'est la liste des griefs des féministes de #Metoo en général et de Judith Godrèche en particulier qui tient le haut du pavé, et qui monte les célèbres marches tout en remplaçant le tapis rouge, sous l'œil avide des caméras et l'oreille gourmande des micros. Je néglige la rumeur répandue paraît-il par Cyril Hanouna au sujet d'une "liste explosive" de cibles annoncées de la femelle vindicte.

Ce qui disparaît dans l'opération ? Tout simplement le cinéma. Le cinéma de l'industrie. Le cinéma des auteurs de films. Le cinéma des artistes. Le cinéma des comédiens. Le cinéma des personnels et des métiers qui s'occupent, derrière l'écran et hors des projecteurs, de tout ce qu'il y a de technique dans le 7ème Art.

CHAPPATTE 2024 05 17 METOO.jpg

Dessin de Chappatte (Suisse) paru dans le journal Le Monde daté 17 mai 2024.

Les inquisitrices, procureuses, lyncheuses et autres ayatollettes sont à la fête : elles sont en train d'accrocher à leurs murs, après les avoir dûment fait empailler, les trophées (cornes, défenses, hures, couilles, tripes – en attendant mieux) des bêtes qu'elles ont abattues en menant leur safari au long cours dans les steppes giboyeuses de la gent masculine qui œuvre dans les espaces dévolus à l'image en mouvement.

Il semble convenu, entre tous les personnels médiatiques chargés de diffuser par les ondes et par l'image ce que la population est vivement incitée à penser désormais, que ce grand secouage de cocotier, ce grand ménage des greniers de la saloperie humaine représente un immense progrès, comparé à toutes les périodes archéologiques où régnait le patriarcat, vous savez, ce ramassis de mâles machistes, masculinistes, virilistes qui abusaient des privilèges du dominant.

Ceci dit, pour parler très franchement, j'avoue que j'éprouve de la honte, fût-ce seulement par contrecoup, quand une campagne médiatique furieuse englobe tout ce qui possède un sexe masculin dans la vilenie des "comportements inappropriés" à l'égard des femmes. Autant le dire : je ne me sens pas concerné.

Et je déplore que tant de mes congénères puissent prêter le flanc à des attaques souvent motivées, mais qui donnent parfois dans la démesure de la dénonciation nominale. Vous avez dit "délation" ? Quelle horreur !!! Nous autres, avec nos sœurs de "#Metoo", nous ne mangeons pas de ce pain-là !!! La peste soit du fat !!! Fi donc !!! Manants, passez au large !!!

Cela dit, à #Metoo, on sait très bien comment donner, malgré toutes les dénégations vertueuses,  dans l'insupportable tribunal de l'opinion et des réseaux dits "sociaux", où le lynchage suit de près la mise au pilori.

vendredi, 01 septembre 2023

SÉGOLÈNE, CANDIDATE D'UNION A GAUCHE ?

MIEUX VAUT EN RIRE !

***

2023 08 30 SEGOLENE ET HANOUNA ARANEGA.jpg

Avec Hanouna.

Ségolène dans le rôle des nouilles ? L'idée me réjouit fort. Et qu'on ne vienne pas se plaindre du menu : « Quoi, des Nouilles enCore ? »

Candidate "de gauche" — je me gausse ! — qui va faire le guignol chez Cyril Hanouna et Bolloré : permettez-moi de me gondoler.

***

2023 08 30 SEGOLENE ET MELENCHON KIRO.jpg

Avec Mélenchon.

A observer dans les détails !

***

2023 08 30 SEGOLENE ET OLIVIER FAURE DUTREIX.jpg

Avec Olivier Faure (je précise : du Parti Socialiste, hi hi hi !!!).

« En avant vers d'autres victoires ! », comme le clamait Ségolène après sa déculottée bourrée de "bravitude" en 2007.

***

2023 08 30 SEGOLENE PINGOUINS LAMA.jpg

En mission diplomatique.

"Ambassadrice des pôles", c'était bien une fonction digne de ses qualités, de ses compétences, et même de ses ambitions ! Il faudrait lui conseiller d'aller se remettre au frais, non ?

***

Moralité : si Ségolène Royal est adoubée, ce sera bien le signe qu'il n'y a plus de forces organisées de gauche en France. Cette gauche "unie" est bien partie cette fois pour faire un magnifique 1,5% aux élections européennes !

***

Note : Dessins parus dans Le Canard enchaîné du 30 août 2023, signés dans l'ordre Diego Aranega, Kiro, Dutreix et Lama.